Chroniques d’une vie liquide

Le sociologue Zygmunt Bauman, dans une formule simple et efficace, a su saisir la réalité sociale de chacun d’entre nous : la modernité liquide, la société liquide, la vie liquide. Tout, dans nos sociétés inféodées au néolibéralisme, amène l’individu à se transformer en marchandise dont la date de péremption se rapproche de plus en plus dans le temps.