La vie saisie sur le vif

La vie saisie sur le vif, c’est avant tout la vie telle qu’elle se déroule sous nos yeux.

La photo ci-dessous est bel et bien cette vie qui se déroule sous nous yeux, et ce type de vie nous le voyons rarement, même si nous fréquentons les centres-ville.

La vie saisie sur le vif

Cette vie est aussi une invisible réalité dont le photographe qui veut mettre en lumière les différentes et parfois sidérantes réalités sociales doit rendre compte.

Et il n’existe qu’un seul moyen pour en rendre compte : être patient, être à l’affut et savoir saisir tout le potentiel de l’instant décisif et des situations sociales contrastées pour arriver à faire un tir photographique qui sera socialement rentable.

Finalement, sur le plan de la composition photographique, cette photo intègre bien la notion de symétrie, en ce que la structure même de la poubelle comporte plusieurs bâtonnets dans laquelle se plonge la personne défavorisée, un peu comme la corolle d’un pistille qui l’accueille pour être butiné. L’individu est délimité par le tuyau et la poubelle, ce qui fait de ce cadre un élément visuel attracteur. Autrement, la profondeur de champ, rapprochée, donne toute la place visuelle à l’individu.

© Pierre Fraser (Ph. D.), 2018 / texte et image

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.